COVID-19: Comment Voyager en Toute Sécurité

La pandémie de COVID-19 a entraîné une explosion d’informations et d’opinions sur internet et les réseaux sociaux. Nous pensons que sur tout ce qui touche à la santé en général, il est essentiel de s’en tenir aux faits, et d’avoir de l’information crédible et vérifiée. La mission d’AD MediLink est de vous apporter la meilleure information possible, pour que vous preniez les bonnes décisions.


 

Beaucoup sont impatients de reprendre l’avion et plusieurs pays sont en discussion afin de développer des «travel bubbles». Mais dans quelle mesure les voyages seront-ils sûrs et existe-t-il des moyens de mieux garantir la sécurité?

 

Prendre l’avion: quels sont les risques?

Le premier risque est d’être à moins de 2 mètres d’une personne infectée et d’être contaminé par des gouttelettes dans l’air. Un autre risque est les surfaces contaminées car le virus peut survivre sur des surfaces pendant des heures; vous pouvez théoriquement attraper le COVID-19 si un passager du vol précédent en était atteint, car le virus peut vivre sur le plastique jusqu’à 48 heures.

 

Avez-vous besoin d’une assurance médicale pour embarquer sur votre prochain vol?

Si vous n’êtes pas déjà couvert par le travail ou par une assurance individuelle, il est recommandé de vous couvrir. Contrairement à d’autres types d’assurance générale (événements, responsabilité civile), les épidémies / pandémies ne constituent pas une exclusion générale au titre des prestations médicales. Cela signifie que vous devriez être couvert à la fois pour le diagnostic et le traitement du COVID-19.

 

Ceci étant dit, vous devez avoir une assurance médicale avant un éventuel diagnostic du COVID-19. Si vous obtenez une assurance une fois que vous l’avez déjà contractée, elle peut être considérée comme une condition préexistante et peut être exclue de votre couverture.

 

Pour en apprendre plus sur l’assurance maladie et le COVID-19 lisez notre guide.

 

Mesures prises par les compagnies aériennes pour le COVID-19 

La plupart des compagnies aériennes imposent une distanciation sociale entre les passagers et obligent tout le monde à bord à porter des masques. Certaines compagnies aériennes autorisent même les passagers à annuler leur vol s’il atteint 70% de sa capacité. Mais lorsque que de plus en plus de personnes commenceront à voyager, il sera sûrement plus difficile d’imposer une distanciation sociale.

Par exemple, Cathay Pacific (et Cathay Dragon) ont pris plusieurs mesures pour assurer la sécurité des passagers, notamment la fermeture de certains lounge, la suspension de certains services à bord et un nettoyage et une désinfection supplémentaires de la cabine.

Cela dit, les systèmes de ventilation des avions fournissent une quantité importante d’air extérieur. De plus, la plupart des avions ont des filtres HEPA intégrés qui sont efficaces à 99,9% pour éliminer les particules de 0,3 microns de diamètre. Par conséquent, la probabilité d’attraper le COVID-19 par l’air recyclé est très faible.

 

Besoin d'assurance santé ?

 

Mesures à prendre de votre côté

La première mesure que vous pouvez prendre est de décider si le voyage est vraiment nécessaire: ce voyage peut-il attendre? Si vous avez des problèmes de santé qui vous rendent plus vulnérable, pensez à rester sur place.

Évidemment, vous devez porter un masque lorsque vous voyagez et vous désinfecter les mains comme vous le feriez normalement. Des précautions supplémentaires à prendre sont de désinfecter votre siège, votre plateau et tout ce que vous toucherez pendant la durée du vol.

De nombreuses études et expériences ont montré que manger accélère la propagation du virus, évitez donc de grignoter entre les repas fournis et gardez votre masque tout au long du voyage.

Une étude effectuée en 2005 sur le SRAS a montré que le virus se desséchait et était rendu inactif plus rapidement sur le coton que sur d’autres surfaces. Donc, si vous avez peur que le virus reste sur vous longtemps après votre voyage, portez des vêtements en coton couvrant de préférence vos bras et vos jambes.

 

Vous vous lavez (trop) souvent les mains ? Voici ce que vous devez savoir.

 

Quel siège d’avion choisir?

Dans l’avion, le siège où vous serez le plus en sécurité est un siège côté hublot. Afin d’être à l’abri d’une personne infectée, vous devez vous assurer d’avoir un rayon d’environ 1.8m autour de vous. En choisissant un siège côté hublot, vous coupez ce cercle en deux, ce qui facilite beaucoup le maintien d’une distance de sécurité par rapport aux autres passagers.

 

Mesures à prendre après votre vol

Une fois que vous avez atteint votre destination finale, assurez-vous de laver tous les vêtements que vous portiez et de désinfecter tous vos sacs et vos valises.

La plupart des pays imposent actuellement une quarantaine de 2 semaines à l’hôtel ou chez vous. Tous les pays ne sont pas aussi stricts sur la quarantaine, donc c’est à vous de bien la respecter. En voyageant, vous vous exposez à des risques plus élevés. Le non-respect de la période de quarantaine peut mettre d’autres personnes en danger.

 

Formalités pour aller en France

Depuis le 8 avril, toute personne rentrant en France doit remplir une attestation ainsi qu’une déclaration sur l’honneur qu’il n’ont aucun symptôme du COVID-19.

Les documents à télécharger et imprimer se trouvent sur le site du ministère de l’intérieur.

 

Nous espérons que ce petit guide vous apaisera et vous aidera à planifier votre prochain voyage. N’oubliez pas de vous abonner à notre newsletter pour plus d’articles!

 

Besoin d’assurance santé ? Vous voulez des conseils d’experts ? Contactez AD MediLink maintenant à hello@admedilink.hk ou +852 2606 2668 pour recevoir un devis gratuit. Nos conseillers francophones répondront à toutes vos questions.

Cet article a été rédigé de manière indépendante et n’est pas sponsorisé. Il est uniquement informatif et n’est pas destiné à remplacer un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement, et ne doit jamais être invoqué pour des conseils médicaux spécifiques.