COVID-19 et Grossesse : Quels Sont les Risques ?

La pandémie de COVID-19 a entraîné une explosion d’informations et d’opinions sur internet et les réseaux sociaux. Nous pensons que sur tout ce qui touche à la santé en général, il est essentiel de s’en tenir aux faits, et d’avoir de l’information crédible et vérifiée. La mission d’AD MediLink est de vous apporter la meilleure information possible, pour que vous preniez les bonnes décisions.

 


 

Le nouveau coronavirus est au centre de toutes les attentions, mais quels sont les risques pour les femmes enceintes ? Qu’en est-il de sa transmission mère-enfant ? Existe-t-il des risques spécifiques pour les nouveaux-nés ?

Pour répondre à ces questions, voici le résumé de l’interview exclusive que nous a accordée la Dr Zara Chan, gynécologue et obstétricienne à Hong Kong qui a récemment donné naissance à son troisième enfant. 

 

Rappel: quels sont les symptômes du COVID-19 ?

Selon le CDC au États-Unis et l’OMS, les symptômes courants incluent fièvre, toux, et troubles respiratoires

Les personnes plus âgées ou ayant des problèmes de santé existants sont considérées comme présentant un risque plus élevé de développer des symptômes graves liés au nouveau coronavirus.

Dans les cas graves, l’infection peut provoquer :

– une pneumonie et l’hospitalisation;

– un syndrome respiratoire aigu sévère;

– une insuffisance rénale; 

– le décès.

 

Je suis enceinte et je présente certains de ces symptômes. Que faire ?

Si vous présentez l’un de ces symptômes, contactez immédiatement votre gynécologue-obstétricien pour lui en faire part, et informez votre médecin de vos déplacements et des personnes avec lesquelles vous avez été en contact.

Comme c’est aussi la saison de la grippe, vos symptômes peuvent y être apparentés. Si vous présentez un ou des symptômes mineurs, votre médecin pourra vous prescrire les médicaments appropriés.

Des précautions standards telles que le lavage fréquent des mains, éviter de toucher les muqueuses avec vos mains (par exemple, se frotter les yeux et se mordre les ongles) aident à réduire le risque d’infection. Le port d’un masque réduira le risque de propagation du virus de personnes infectées à d’autres personnes.

Attention : si vous devez vous rendre à l’hôpital ou dans une clinique, pensez à appeler en avance car de nombreux établissements médicaux ont mis en place des restrictions temporaires d’accès.

 

Y a-t-il des cas de femme(s) enceinte(s) atteintes du COVID-19 ?

Au 12 mars 2020, il y a eu 18 cas de COVID-19 chez des femmes enceintes. Cela est à mettre en perspective avec le nombre total de cas de COVID-19 dans le monde: bien plus de 100,000. Aucun décès de nourrisson ni de femme enceinte n’a eu lieu.

 

La transmission mère-enfant du coronavirus pendant la grossesse est-elle prouvée ? 

Non. Il n’est pas aujourd’hui confirmé qu’un femme atteinte de ce virus peut le transmettre à son bébé à naître. Il y a bien deux cas rapportés de nouveau-nés atteints du nouveau coronavirus, mais on pense que la transmission s’est faite peu de temps après la naissance. Il n’y a jusqu’à présent aucune preuve scientifique avérée de transmission in utero.

Vous souhaitez en savoir plus sur le COVID-19 et les enfants ? Lisez notre interview exclusive avec le Dr Eddie Cheung.

 

Si un nouveau-né est atteint du virus, quels sont les risques ?

Il y a actuellement deux cas signalés de nouveau-nés infectés par le nouveau COVID-19 en Chine. L’expérience antérieure avec des enfants atteints de différents types de coronavirus montre que bien qu’ils puissent faire l’objet de transmission, ils ont tendance à présenter des symptômes bénins et aucune séquelle à long terme. Les enfants atteints de coronavirus présentent généralement des troubles des voies respiratoires et de la fièvre, qui disparaissent en quelques jours.

 

Existe-t-il des risques accrus pour les femmes enceintes ?

Les femmes enceintes sont plus sujettes aux infections. Sur la base d’expériences passées avec d’autres virus respiratoires, les femmes enceintes, à n’importe quel trimestre, courent un risque d’une grossesse plus compliquée (fausse couche, faible poids du nouveau-né, accouchement prématuré) et d’une hospitalisation. Elles sont également plus susceptibles d’avoir besoin de soins intensifs. 

 

Que peuvent faire les femmes enceintes pour prévenir au mieux tout risque d’infection ?

Voici mes recommandations :

– Évitez les foules.

– Lavez-vous les mains fréquemment, surtout avant de manger, et évitez tout contact avec les yeux, le nez et la bouche.

– Le port d’un masque réduira le risque de propagation de personnes infectées. 

– Évitez de partager des ustensiles et des tasses.

 

Est-il dangereux de voyager ?

En théorie, vous pouvez voyager mais en gardant à l’esprit de prendre les mesures de précaution habituelles. Notez que les avions peuvent être une source facile de propagation si une personne infectée est à bord, en raison de la densité des personnes présentes. Il est franchement préférable de ne voyager que si vous en avez vraiment besoin.

 

Quel conseil donneriez-vous aux femmes enceintes ?

Soyez prudente sans trop vous inquiéter. Lavez-vous fréquemment les mains, c’est essentiel. Et contactez immédiatement votre médecin si vous avez des symptômes.

 

La Dr Zara Chan 陳 駱 靈 岫 est spécialiste en obstétrique et gynécologie, exerçant à la clinique OT&P Healthcare à Central. Dr Chan est canadienne et a terminé sa formation médicale à l’hôpital Prince of Wales de Hong Kong. Elle a reçu sa qualification de spécialiste du Collège des obstétriciens et gynécologues de Hong Kong et est membre du Collège royal britannique des obstétriciens et gynécologues. Elle a été conférencière honoraire à l’Université chinoise de Hong Kong et est actuellement présidente de la Midwives and Maternal-Child Caregivers Association.

Besoin d’assurance santé ? Vous voulez des conseils d’experts ? Contactez AD MediLink maintenant à hello@admedilink.hk ou +852 2606 2668 pour recevoir un devis gratuit. Nos conseillers francophones répondront à toutes vos questions.

_______________________________________________

Cet article a été écrit indépendamment par AD MediLink et n’est pas sponsorisé. Il a une visée purement informative et ne doit pas être substitué à ou servir d’avis médical, ni d’avis personnalisé.