Assurance au 1er euro ou complémentaire CFE ?

En tant que français expatrié, plusieurs choix s’offrent à vous en termes d’assurance santé. Il est possible d’adhérer à la Caisse des Français de l’Étranger seule (l’équivalent de la Sécurité sociale), à une complémentaire CFE, ou enfin à une assurance dite au “1er euro”.

 

Voici quelques explications afin d’y voir plus clair.

 

La Caisse des Français de l’Étranger (CFE)

 

La CFE fonctionne de la même façon que la Sécurité sociale française et rembourse les mêmes montants. A l’étranger, le reste à charge peut donc parfois être important. 

 

Pour vous donner un exemple : si une consultation chez le généraliste vous coûte 100 euros à Hong Kong, vous serez remboursé de 17,50 euros, comme en France. Les 82,50 euros seront à payer de votre poche.

 

Assurance complémentaire à la CFE

 

Les assurances complémentaires à la CFE sont des produits spécialement conçus pour couvrir la part non remboursée par la Caisse des Français de l’Étranger. Les complémentaires prennent un rôle équivalent à celui d’une mutuelle et viennent prendre en charge la partie non remboursée. Ce type de produit peut donc s’avérer très utile, surtout à Hong Kong, en Chine continentale et en Asie en général.

 

Besoin d'une complémentaire CFE ?

 

Les assurances au 1er euro

 

Comme leur nom le laisse deviner, les assurances au 1er euro couvrent à partir du premier euro dépensé. Le remboursement est indépendant et n’est pas corrélé avec celui de la CFE.

 

Les “pour” et les “contre”

 

Assurance au 1er euro vs. complémentaire CFE

 

Besoin d’une assurance santé? Contactez AD MediLink par e-mail à hello@admedilink.hk ou par téléphone au +852 2606 2668 pour recevoir un devis gratuit et des conseils d’experts. Nos conseillers, formés particulièrement sur le système de santé hongkongais, vous contacterons rapidement pour répondre à toutes vos questions concernant le public et le privé. 

 

____________________________________________________________________________

Cet article a été écrit indépendamment par AD MediLink et n’est pas sponsorisé. Il a une visée purement informative et ne doit pas être substitué à ou servir d’avis médical, ni d’avis personnalisé.